La course à pied Les blogs courseapied.net : zebulonne

Le blog de zebulonne

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

  • A venir

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2005-07-14 09:41:14 : "La vie offre toujours deux pentes. On grimpe ou on se laisse glisser". P.Hebey

Alors hier, j’ai laissé tomber mes baskets (qui ne m’en ont pas voulu : elles aussi avaient besoin de repos) pour faire une sortie vélo de route tranquille. Deux heures de plat/montées/descentes. Eh oui, je ne peux rester en place, trop de tensions à évacuer alors, plutôt que de bouffer des cochonneries (je suis championne pour cela de temps en temps) plantée devant la télé, je suis allée prendre l’air. Impec : la bonne humeur retrouvée (j’étais un peu « grinche » en partant), j’ai pu dormir tranquille.

Programme d’aujourd’hui : footing de 45mn à midi avec qq accèl histoire de se dérouiller. Par contre, il refait super chaud et j’ai peur de ne pas « avancer », on verra bien. Et promis, demain, je pense à prendre mon appareil photo pour vous montrer à quoi ressemble mon terrain de jeu !

Bonne journée à tous

Les réactions

Par cyril, le 2005-07-14 14:40:52
salut

ça fait pas de mal de se reposer un peu et de faire du velo c'est vrai.En effet il manque un peu de photos, mais en même temps c'est pas facile de prendre un appareil photo en courant(je ne l'ai jamais fait).

à+

Par Isidor, le 2005-07-14 15:30:54
Coucou la pioche
t'a mis ton blog en doublon aujourd'hui
tu as vraiment une sacrée faim

Par vince, le 2005-07-14 20:51:38
Pas mal comme repos deux heures de vélo, Moi quand je fais ça c'est plutôt une grosse journée. Enfin si c'est une thérapie! on dirait que t'as choisi de grimper; je crois que t'as raison. Alors bon courage.

Par Zébulonne, le 2005-07-15 09:37:57
Ouais, désolée pour ce doublon, j'ai un peu de mal cette fin de semaine...

Vince, ça veut dire koi que j'ai choisi de grimper?

Par vince, le 2005-07-15 19:52:30
Que t'as choisi de rester active face aux éventuelles difficultés et de ne pas les laisser t'envahir en t'empêchant de vivre ta passion. Ce qui aurait pu éventuellement être le cas dans la configuration télé/bouffage de cochonnerie(je suis assez fort à ce genre de jeux aussi surtout avec les chaleurs actuelles). T'as pas sombrer dans la facilité donc t'as choisi de grimper.
"La seule vrai occasion de se laisser glisser, c'est sur les pentes enneiger"

A+

Par vince, le 2005-07-15 19:54:46
moins les fautes d'orthographes "pentes enneigées".

Par flyingpatoo, le 2006-07-25 09:48:15
Alors toi aussi, courir t'aide à maîtriser tes stress et tes angoisses. Moi c'est pareil. Je prépare le marathon de Vannes pour le 15 octobre, et je voudrais faire le col de la Bonnette pendant l'été. Si ça intéresse quelqu'un, moi ça me botte.
Bizatous !
flyingpatoo@yahoo.fr

Par , le 2006-07-25 10:45:44
Au fait, je viens de créer mon blog
flyingpatoo@blogspot.com

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)

Les 5 billets précédents

2005-07-14 09:40:05 : "La vie offre toujours deux pentes. On grimpe ou se laisse glisser". P. Hebey - 0 photo - 0 réaction

Alors hier, j’ai laissé tomber mes baskets (qui ne m’en ont pas voulu : elles aussi avaient besoin de repos) pour faire une sortie vélo de route tranquille. Deux heures de plat/montées/descentes. Eh oui, je ne peux rester en place, trop de tensions à évacuer alors, plutôt que de bouffer des cochonneries (je suis championne pour cela de temps en temps) plantée devant la télé, je suis allée prendre l’air. Impec : la bonne humeur retrouvée (j’étais un peu « grinche » en partant), j’ai pu dormir tranquille.

Programme d’aujourd’hui : footing de 45mn à midi avec qq accèl histoire de se dérouiller. Par contre, il refait super chaud et j’ai peur de ne pas « avancer », on verra bien. Et promis, demain, je pense à prendre mon appareil photo pour vous montrer à quoi ressemble mon terrain de jeu !

Bonne journée à tous

2005-07-12 08:10:30 : Footing de décrassage… - 0 photo - 12 réactions

C’est avec une motivation fulgurante (…) que je décide d’aller, hier soir, faire un p’tit footing de décrassage. OUH, là, là… Les 10 premières minutes sont vraiment désagréables : jambes « poteaux », mal tout le long des deux tibias, souffle court. Je me demande comment j’ai réussi à mettre un pied devant l’autre hier lors de la course ! Mais je commence à me connaître et je sais qu’il me faut au moins 20/25mn pour être enfin « bien » et trouver un rythme. Et puis, petit à petit, le plaisir de courir revient au grand galop. Le footing de 30mn devient un footing d’une heure auquel je rajoute qq montées (oui, je sais, c’était censé être du décrassage…). Vu la bise, je m’arrête pour regarder les planchistes qui s’en donnent à cœur joie sur la Léman : vraiment chouette ! D’ailleurs, ce soir, pas de CAP… Je vais aller faire un peu de Hobbie Cat. Bref, je reprend sur le sujet : beaucoup d’étirements en rentrant. C’est fou comme, après une journée de boulot, une seule petite heure de course peut vous détendre !

Allez, la p’tite pensée du jour :

« Pour être champion, vous devez croire en vous-même quand personne d’autre ne le fait ». Robinson

2005-07-11 09:59:38 : 1er texte de mon blog : course du we - 2 photos - 8 réactions

Eh oui, voilà un nouveau blog… Je me lance donc ce matin…

Pour la « première », je vais vous raconter ma course d’hier (course des deux lacs Leman- lac de Tanay). Programme : 11km et 1000m de dénivelé sur route forestière et sentiers. Je me dis que, finalement, ce ne sont pas les jours où l’on se sent le plus en forme qui se révèlent être les plus payants question performance ! Je m’explique : j’ai la crève (nez bouché, du mal à respirer : chouette !), un reste d’asthme (eh oui, je fais partie de cette catégorie de bipèdes allergiques aux pollens et graminées. Re-chouette). Rien que de monter les escaliers m’essouffle ! Bref, je décide la veille d’aller me frotter à ce parcours. Nuit difficile, peu de sommeil, de la fatigue, j’y vais quand même tout en me disant que je vais dérouiller !

Bon, je pars tranquille vu que dès le premier km, la pente est loin d’être nulle (normal avec 100m de dénivelé). Je mets bien 20mn à trouver un rythme correct, sans me mettre dans le rouge. Puis, je me « cale » derrière un type très régulier et très sympa (dans ces courses, la galanterie est de mise !). Je cours donc les 6 premiers km sans trop de pb. Puis, je m’effondre un peu… Obligée de marcher car trop essoufflée. J’en profite pour jeter un coup d’œil au paysage à tomber : la vue sur le Léman et les Alpes Vaudoises est magnifique.

Les deux derniers km sont en descente et au plat donc fin de course agréable.

Pour résumé, j’ai bien fait de me lever dimanche !!!! On se dit toujours qu’on est un peu taré de mettre le réveil plus tôt que la semaine (remarquez, c pire en hiver et au printemps pour partir faire du ski de rando !) mais finalement, quelle récompense. Et puis, (attention, pensée du jour) on dormira quand on sera mort !!

Sinon, dans trois semaines, j’attaque l’entraînement pour la marathon de NY. Et là, j’avoue que ça va être une autre paire de manche !!

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net